Guide de la Supervision Informatique

qu’est ce la supervision informatique, quels sont les types de supervision, et quels sont les critères d’un bon choix.

Guide de la supervision Informatique, à l’heure de la cybersécurité, tous les gestionnaires ou responsables reconnaissent qu’ils sont totalement dépendants de leur système informatique, un blocage, un incident ou un dysfonctionnement, peut avoir des conséquences graves sur le devenir de l’entreprise, et ce quel que soit le dysfonctionnement.

Par la nécessité ou par la force, la supervision informatique est devenue un enjeu vital, et si elle vient à tousser ou à s’arrêter, c’est toute l’entreprise qui peut être mise en question, car non seulement financièrement cela peut avoir des conséquences graves, mais en termes d’image de marque, un système qui vient à s’arrêter laisse sous entendre une mauvaise gestion ou mauvaise image de marque, qui peut s’avérer fatal.

Alors soyez professionnels, et faites le choix en impliquant vos équipes au passage, d’une solution qui vous rende des services, le présent guide de la supervision informatique, détaillé dans le présent article vous y aidera.

Supervision Informatique qu’est ce que c’est

Nous pourrions citer une dizaine de phrases, qui seraient toutes aussi justes les unes que les autres, aussi comme il convient d’abréger, nous dirons que :  la supervision informatique désigne l’utilisation de techniques et d’outils permettant de surveiller un système informatique, ou une chaine de production afin de garantir son bon fonctionnement.

La supervision informatique permet le contrôle les opérations et les processus en permanence. L’objectif est de prévenir les défaillances, d’éviter les interruptions de service, et de détecter les failles de sécurité pour limiter les risques de cyberattaques, ou tout simplement les pannes pouvant survenir à tout moment, et ce qu’elles quelles soient.

Les outils de supervision assurent la surveillance de tous les éléments du système informatique : serveurs, postes de travail, outils iot connectés, espaces de stockage et bases de données, switchs divers, applications et protections antivirus, sites web et sauvegardes, ils sont personnalisables en fonction des besoins de chaque  système et/ou de chaque entité.

C’est un excellent moyen d’éprouver sa sécurité et en conséquence sa cybersécurité. Lorsqu’un problème est détecté, le système de surveillance émet des alertes sur la disponibilité des services; les dysfonctionnements peuvent ensuite être résolus à distance ou sur site de manière centralisée; les gestionnaires sont alertés (processus des astreintes), et ils peuvent intervenir selon besoins.

Les outils de surveillance et de supervision modernes, permettent la prise de main à distance, et le lancement d’ordres ou de processus, pour arrêter ou relancer les systèmes, l’important est de revenir à la situation normale (ou nominale), sans avoir absolument besoin de se déplacer sur site.

Propos généralistes sur la supervision informatique

Il existe de nombreuses méthodes de supervision, mais certaines techniques courantes comprennent des contrôles réguliers, la fixation d’objectifs de performance et la fourniture de commentaires. Les superviseurs (humains)  doivent trouver un équilibre entre donner trop de directives, ce qui peut être étouffant, et pas assez, ce qui peut mener au chaos. Les meilleurs superviseurs sont capables de trouver le juste milieu qui mène à une main-d’œuvre productive et motivée.

Lorsqu’elle est effectuée correctement, la supervision peut améliorer le rendement des employés, accroître l’efficacité et stimuler le moral, donc les conséquences directes, c’est que les équipes travaillent mieux et surtout dans de meilleures conditions, améliorant aussi au passage la productivité de tous (ROI).

La supervision manuelle est le processus qui consiste à surveiller le travail des employés pour s’assurer qu’ils respectent les normes et accomplissent les tâches qui leur sont confiées. Les superviseurs ont généralement plus d’expérience et de formation que les employés qu’ils supervisent, et ils utilisent ces connaissances pour guider les employés et s’assurer qu’ils sont productifs.

Les professionnels de l’informatique sont chargés de superviser les astreintes informatiques, et c’est souvent là, qu’ils se servent d’outils ou de logiciels adaptés et spécialisées. Cela signifie qu’ils sont chargés de veiller à ce que tous les systèmes et réseaux informatiques soient correctement entretenus et surveillés. Ils fournissent également une assistance aux utilisateurs en cas de besoin.

Pour être un superviseur efficace, les professionnels de l’informatique doivent avoir de solides compétences en matière de résolution de problèmes et être capables de travailler sous pression. Ils doivent également être capables de communiquer clairement avec le personnel technique et non technique.

L’un des aspects les plus importants de la supervision est l’accusé de réception fait pour prévenir, et ils convient de bien  les résoudre. Si des alarmes et des alertes. Les alarmes et les alertes sont conçues pour informer les professionnels de l’informatique des problèmes potentiels rencontrés afin qu’ils puissent prendre des mesures pour les résoudre, si une alarme ou une alerte est ignorée, elle peut avoir des conséquences graves, comme la perte de données ou l’arrêt du système.

Lorsqu’une alarme ou une alerte est reçue, la première étape consiste à déterminer s’il s’agit d’un faux positif. Les faux positifs peuvent se produire pour diverses raisons, comme une configuration incorrecte des outils de surveillance, ou une mauvaise indication des seuils de contrôles. Si l’alarme ou l’alerte est considérée comme un faux positif, elle peut être ignorée.

En supervision, il est important de bien traiter les alarmes et les alertes

Si l’alarme ou l’alerte n’est pas un faux positif, l’étape suivante consiste à déterminer la gravité du problème. Les niveaux de gravité sont généralement classés comme faibles, moyens ou élevés. Les problèmes de faible gravité peuvent généralement être résolus sans perturbation majeure. Les problèmes de gravité moyenne peuvent nécessiter un certain temps d’arrêt pour être résolus. Les problèmes de gravité élevée peuvent avoir des conséquences graves, comme la perte de données ou l’arrêt du système.

Une fois que la gravité du problème a été déterminée, le plan d’action approprié peut être adopté. Pour les problèmes de faible gravité, le problème peut souvent être résolu sans perturbation majeure. Pour les problèmes de gravité moyenne, un certain temps d’arrêt peut être nécessaire pour résoudre le problème. Pour les problèmes de gravité élevée, des mesures plus sérieuses peuvent être nécessaires, comme la récupération des données ou la restauration du système.

Les alarmes et les alertes sont une partie importante de la supervision informatique. En les reconnaissant et en prenant les mesures appropriées, les professionnels de l’informatique peuvent contribuer à prévenir ou à résoudre les problèmes avant qu’ils ne causent des perturbations majeures, ou des arrêts pénalisants et désastreux pour l’image de l’entité.

Quels sont les aspects, les plus importants de la supervision informatique ?

La supervision informatique est une partie essentielle de la gestion des TI, et quelques aspects clés sont essentiels pour une supervision efficace. Premièrement, les superviseurs doivent être capables d’identifier rapidement les problèmes potentiels afin de prendre des mesures pour les prévenir ou les résoudre.

Deuxièmement, ils doivent avoir de solides compétences en matière de résolution de problèmes et être capables de travailler sous pression. Troisièmement, ils doivent être capables de communiquer clairement avec le personnel technique et non technique. Enfin, ils doivent être capables d’accuser réception des alarmes et des alertes en temps utile.

Enfin ils doivent être capables de faire des bons “reporting”, pour éviter que les problèmes ne reviennent, quand une erreur est “rémontée” ou “signalée”, il est important de tout faire, pour qu’elle ne revienne pas, et c’est la, le rôle du ‘reporting”, que certains aussi dénomment des rapports d’incidents.

Quels sont les différents types de supervision informatique ?

Il existe plusieurs ou différents types de supervision informatique :

  • La supervision système.

Elle permet de s’assurer que les systèmes d’exploitation fonctionnent correctement : elle contrôle les messages d’erreur système, met à jour les composants des OS, ou encore répertorie le nombre de processus actifs, par le simple jeu des pings elle peut déterminer si le système est en on ou en off, ce qui veut dire que le serveur s’est tout simplement arrêté.

  • La supervision services.

Elle a pour objectif de garantir le bon fonctionnement des services web, des sauvegardes automatiques, des bases de données ou encore des serveurs NAS ou FTP, rien ne peut être pire que d’arriver un bon matin, et de voir que la sauvegarde qui dure généralement plusieurs heures n’a pas eu lieu la veille, et que les utilisateurs ne peuvent pas utiliser les systèmes.

  • La supervision réseaux.

Elle surveille les différentes composantes du réseau informatique : accessibilité des routeurs, qualité des bandes passantes, fonctionnement des ports, et des switchs, validité des unités d’impression, tous les aspects mécaniques de votre réseau, peuvent être surveillés, etc.

  • La supervision applicative.

  • Elle se focalise sur les applications, en examinant quatre points : leur disponibilité, leur performance, l’intégrité des données, et le déroulement ou non du procédé.
  • Imaginez un seul instant, dans une grande banque, que les chaines de production ne s’exécutent pas, les fichiers ne seront pas à jour, et les données seront totalement erronées.
  • Ceci n’est pas un cas anodin, dans un système de livraison ou de production, si les chaines n’ont pas fonctionné la nuit, les répercussions en temps et pécunières peuvent être conséquentes.

L’importance de la supervision informatique : le savoir faire d’un expert Clever Technologies.

La finesse, le détail la qualité et le périmètre de la supervision informatique, peuvent varier d’un prestataire à un autre, ce qui importe est de toujours utiliser des outils éprouvés et de qualité.

Avec Clever Technologies, dont c’est son métier depuis plus de 20 ans, pas de surprise, le service sera complet détaillé et personalisé, pour qu’il réponde à l’intégralité de vos besoins.

Nos experts éprouvés, feront avec vous au préalable l’analyse détaillée qui va bien, l’audit spécialisé comme diraient nos amis anglophones, détaillant les soucis par ecrit.

Une fois cette analyse détaillée faite, le rendu sera un cahier des charges qui reprendre vos principales exigences, incluant les seuils d’alerte et alarmes, et les process de récupération.

Tout détail critique sera “épluché”, et vous aurez votre mot à dire, pour que le système de supervision réagisse tel que vous le souhaitez ou tel que vous l’entendez.

A tout moment le support humain de Clever Technologies, sera là pour vous épauler, vous guider, vous aider à prendre les meilleurs décisions, vous ne serez jamais seul ni livré à vous même.

Quelques uns des principaux avantages du système de supervision de  Clever Technologies.

En SaaS ou sur site (Stand-Alone), le fonctionnement est le même, ce qui parait important c’est que vous serez toujours guidé, épaulé, soutenu pour obtenir le meilleur résultat possible.

Ce qui compte, c’est d’assurer la performance et le fonctionnement de vos systèmes d’information, et les équipes de Clever Technologies vont vous épauler 24/24 et 7/7, si vous le souhaitez.

Ainsi, les pannes sont anticipées, les goulots d’étranglement résorbés avant même qu’ils ne se produisent, réduisant le tout à des incidents mineurs et contrôlables.

Par le jeu des logs et des rapports d’incidents, vous serez alerté/alarmé, qu’un outil du réseau se fatigue et donne des signes de faiblesse, il vous appartiendra d’intervenir et de le changer.

Aussi, il nous est aisé d’écrire, que la supervision informatique est bénéfique pour toute l’entreprise, et non seulement pour le seul service informatique.

Améliorer son ROI, réduire le stress de vos équipes, tout en augmenter la productivité, qui n’a jamais rêve de cela, vos dirigeants vont adorer, et les collaborateurs aussi.

Le système de supervision de Clever Technologies vient d’être refait intégralement, et ce sont 5 années complètes de travail acharné qui ont été nécessaires au ingénieurs pour le réussir.

MEMOGuard V5, puisque c’est son nom de baptême répondre à vos désirs les plus invraisemblables, puisqu’il sait tout faire, tout en restant à votre service.

MEMOGuard V5, ce qui se fait de mieux sur le marché de la supervision et du monitoring.

Vous trouverez sur le net,  de nombreux systèmes de supervision informatique, dans le langage qui vous conviendra le mieux, mais veillez à ce qu’ils ne soient pas simplement beaux, mais efficaces.

Les multiples options sont parfois intéressantes, mais sachez rester dans votre métier, vous n’allez pas demander à votre frigo de faire la vaisselle, mais bien de refroidir et de bien refroidir.

Soyez vigilants sur les alertes, les reports d’alarmes, les process et les gestions d’astreintes, vous devrez les  programmer, alors autant qu’elles soient compréhensibles et simples d’utilisation.

Ne mégotez pas ni sur les entrées (protocoles multiples), ni sur les sorties (SMS, mails, fax, pagers, fichiers à plat, et tous les protocoles usuels dans la supervision.

Certaines fonctions peuvent donner des résultats inespérés (fonction de swap des alarmes, pour tout changer en un clic, au dernier instant, ou d’autres comme la géo localisation des SMS.

Récapitulatif de quelques unes des options innovantes du nouveau MEOGuard V5

Volontairement nous n’allons pas détailler chacune des options présentées, elles ont déjà fait l’objet d’une présentation par ailleurs, et pour Monsieur Google, il faut savoir éviter les problèmes liés au duplicate content, mais sur simple demande, nous détaillerons l’option que vous souhaiterez.

  • Envoi d’alertes en différé
  • Gestion planning des astreintes avec options très avancées
  • Alerte en mail to SMS mais aussi en direct.
  • Calendrier sur mesure avec ajout à la main de jour férié/samedi/dimanche
  • Substitution : possibilité de modifier pour une période une procédure
  • Gestion des procédures et historique de façon claire et détaillée.
  • Procédures mail to : mail/SMS/MMS/Appel/Fax, du MMS to : mail/SMS/Appel/Fax, ou encore SMS to : mail/Appel/Fax

En plus de posséder une multitude d’entrées (protocoles et méthodes) servant de moyens d’acquisition de données et de point de déclenchement des alarmes, MEMOGuard V5 propose également jusqu’à 13 sorties, servant de moyens de communication vers les astreintes et pour une meilleure diffusion de l’information.

Voici les sorties en question :

  • Vocal (Téléphone fixe, ou GSM) ;
  • Hauts parleurs (Carte son) ;
  • SMS (GSM) ;
  • Pager (Bip, Alphapage, ESPA 4.4.4, …) ;
  • Imprimante ;
  • Contacts secs (Ethernet, Rs232) ;
  • Panneaux lumineux (RS232) ;
  • Télécopies ;
  • Email (Serveur Smtp) ;
  • Applications (scripts et applications pilotées) ;
  • Réseaux sociaux (Pages dédiées) ;
  • Push messages (iPhone, smartphone) ;
  • Compte rendus & Rapports d’incidents, adaptables pour chaque contexte.

 Recommandations préalables

Avant de vous lancer, faites un état détaillé de la situation, et précisez quels sont vos souhaits ou quelles sont vos exigences, plus vous allez détailler meilleur sera le résultat.

Appuyez vous sur le savoir faire des experts informatiques, qui auront l’oeil et l’habitude de traiter des situation complexes et compliquées.

Détaillez ou faites détailler le fonctionnement en détail de votre SI, ce sera du temps gagné pour tous, et cela vous permettra d’améliorer les applicatifs de supervision.

Nous ne recommandons pas les offres clés en mains, imposées par les experts, car vous avez votre mot à dire, alors n’hésitez pas, expliquez et détaillez quels sont vos besoins.

Chaque entreprise a ses propres exigences, pourquoi tout le monde devrait disposer d’un autobus, si une voiture particulière ou un minibus peuvent suffire, détaillez votre besoin précis.

Ne lésinez pas  sur l’aspect monitoring, chaque solution doit s’adapter à vous et non le contraire.

Les solutions de supervision et de monitoring s’adaptent facilement aux nécessités les plus extrêmes, votre entreprise n’est pas différente des autres, même si elle présente certaines particularités.

Faites en sorte de choisir une solution globale, complète et adaptée à votre infrastructure qu’elle quelle soit, le système de surveillance doit répondre à toutes les situations, y inclus les plus critiques et les plus diverses.

C’est un allié de taille que vous allez choisir, pour vous, pour vos équipes faites le meilleur des choix, et veillez à disposer d’un outil de reporting à la hauteur de ce que vous en attendez, la gestion des astreintes est souvent minorée, alors qu’elle est essentielle.

Sans oublier les atouts des acquittements et des doubles acquittements (je suis sur un incident, mais je prends déjà note qu’un autre est en attente, et je le signale au reste de l’équipe), cela rend service, tout en informant le reste de l’équipe de supervision.

Le monitoring et les tableaux de bords, sont les deux éléments les  plus critiques dans une telle opération, choisissez des tableaux de bord personnalisés et détaillés pour votre structure, c’est vous qui allez les utiliser et souvent en gestion de cellule de crise (urgences).

Enfin comme dernier critère de choix, nous vous recommandons de choisir un outil installé de longue date sur le marché et présentant des garanties de fonctionnement (si des grands comptes l’ont choisi, c’est que c’est un bon outil).

Auteur Antonio Rodriguez Mota Editeur et Directeur de Clever Technologies

Découvrir tous les articles autour de la supervision Informatique