52 Rue d'Emerainville 77183 Croissy-Beaubourg

Supervision protocole IPMI : IPMITOOLS

IPMITOOLSIPMI – Intelligent Platform Management Interface : Le monde de la supervision est simple et complexe à la fois, et pour bien le mettre en œuvre, il convient d’utiliser des protocoles tels que l’IPMI. Depuis plusieurs années, l’interface IPMI a enfin été standardisée, ce qui aura pour avantage de pouvoir l’utiliser de la même façon même sur des plates formes dites hétérogènes.

Comment bien superviser le protocole IPMI

Vous pourrez donc ainsi, travailler soit via le LAN, soit en local, avec le contrôleur (BMC),  de votre serveur, et atteindre ses différentes composantes (les ports, les PCi, l’alimentation, etc etc). Il pourra même aller plus loin, et atteindre d’autres serveurs, via des controleur de tye IPBMC ou bien via le Remote Contrôle Protocole (RMCP), c’est l’un des protocoles parmi les plus utilisés du marché.
IPMI est une interface ou bien un protocole relativement récent, il fut introduit en 1998, et utilisé dès le départ par certains constructeurs tels que Dell, HP puis Compaq, et il a été standardisé il y a environ 3 ans (2013), pour une meilleure utilisation de tous, et permettant ainsi son utilisation dans des milieux très différents et surtout très hétérogènes et donc multiplateformes.
Sans forcément entrer dans tous ses détails, vous pourrez à travers ses outils propres (IPMITOOLS), accéder aux statuts des serveurs, incluant s’ils sont éteints, remonter des données en provenance des capteurs, ou bien des sondes de températures, vérifier l’état des ventilateurs, et même contrôler jusqu’à son alimentation ; allant même jusqu’à pouvoir le rallumer s’il est éteint, ou bien faire le contraire et l’éteindre ; en bref avoir une vision et un état de votre serveur à un instant T
Il dispose de multiples commandes (qui peuvent parfois varier en fonction de la marque de votre serveur, ou il est arrivé aussi que toutes ne soient pas activées), néanmoins dans le cadre de la supervision, c’est surtout la commande sdr, qui pourra le plus être utilisée ; de plus avec l’avantage de ne devoir nécessiter que des privilèges simples d’utilisateur, sur la carte dite IPMI.
Cette commande sdr, dispose de beaucoup d’options, que nous ne jugeons pas utile de détailler ici, mais sachez que l’état des disques, que les capteurs de température,  que la situation des ventilateurs seront remontés sans le moindre souci. De plus, il s’intègre parfaitement à Nagios, permettant ainsi toutes les remontées d’alertes souhaitées, et qui seront traitées ultérieurement par des ordonnanceurs ou de superviseurs de type MEMOGUARD de Clever Technologies
Plus d’information sur la supervision des protocoles réseaux :

%s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.