52 Rue d'Emerainville 77183 Croissy-Beaubourg

Supervision protocole JMX – Java Management eXtensions

JMX - Java Management eXtensionsJava Management eXtensions : C’est un standard, a qui été complètement développé par JCP (Java Community Process), mais à contrario d’autres protocoles, il s’utilise dans la gestion et les applications pour leur suivi ; pour être complètement exhaustifs, il convient de noter qu’il est issu des spécifications de la JSR3 et de la JSR255. Son nom initial était JMAPI (Java Management API), mais depuis la version 5.0, seul le nom de JMX est utilisé par tous, qui regroupe et intègre ( Java SE, JMX 1.2, JMX Remote API 1.0)

Comment bien superviser le protocole JMX

Il permet d’augmenter les flexibilités et rend possible, la gestion de tous types de matériels et logiciels tels que les téléphones par exemple. Néanmoins, tous les experts le présentent comme le protocole pour bien définir une architecture de gestion pour les solutions distribuées, les API, incluant les design patterns. il fait partie intégrante des outils de Java (intégré à J2EE), depuis la version 5.0, bien qu’il ait subi depuis de très légères modifications. Bien que non prouvé, d’autres experts le comparent au protocole SNMP que Java ne permet pas d’utiliser.
Sans vouloir entrer dans les détails techniques complexes, nous pouvons néanmoins expliquer simplement que toutes les ressources sont « instrumentées », sous la forme de composants, qui se dénomment des Mbeans (Managed Beans), l’interface JMX permettra donc de mieux administrer ces composants, une fois qu’ils sont encapsulés dans le Mbean, qui est un objet Java qu’il soit matériel ou logiciel.
Par le jeu des activations et des désactivations, les agents ou objets pourront échanger entre eux, et ainsi le rôle de référentiel sera joué par le serveur de Mbean, permettant les échanges souhaités. Actuellement dans les dernières versions fournies le protocole JMX est entièrement intégré dans l’API, à travers son outil qui se nomme JConsole, il permettra la gestion de Mbeans dans des processus locaux ou bien distants.
Ainsi le Framework JMX ou (Java Management eXtensions) est une architecture, une Api, un design pattern et les services qui y sont associés, pour contrôler, superviser, administrer une ou des applications au travers de Java, le JMX est architecturé par couches, et composé de trois vrais niveaux, qui sont :

  • Les Agents ce sont les JMX qui interfèrent avec les Mbeans
  • Les Instrumentations (Ressources instrumentées, à l’aide des MBeans (objets)
  • Les Services Distribués (c’est l’IHM, qui sous la forme d’application tierce, interagit, grâce aux agents JMX, avec les Mbeans
  • Pour être précis et exhaustifs, certains experts en ajoutent un quatrième niveau, qui seront les ressources gérées (mais en réalité, cela ne concerne pas vraiment le JMX)

Il est important de noter, que tous ces agents JMX présentent l’avantage de pouvoir être administrés à travers d’autres protocoles tels que (HTTP ou SNMP) ; ainsi pour une supervision et une administration « scalable », vous pourrez les intégrer dans des solutions de type superviseur,  telles que le MEMOGuard de Clever Technologies
Plus d’information sur la supervision des protocoles réseaux :

 

%s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.